samedi, juillet 08, 2006

Hébus

Il est tard… La nuit est sombre et menaçante. Une ombre plus qu'imposante glissait le long des murs, dans un silence inquiétant, et semblait se diriger vers le château.
Alors que cette géante masse sombre arrivait sur la grand-place, un trou dans les nuages laissa apparaître la lune qui, malgré la faiblesse de sa lumière, trahit un homme gigantesque a la chevelure rousse et aux dents aiguisés… Il était vêtu d'une immense cape bleu marine qui recouvrait la totalité de son corps à l'exception de ses mains, recouvertes de nombreux poils non moins roux que ses cheveux.
Avant de disparaître à nouveau dans l'immensité du ciel, l'astre nocturne fit briller un morceau de métal que le géant tenait entre ses mains…

Les ténèbres étaient trop épaisses pour permettre à quiconque se fut trouvé à plus d'un mètre de lui, de percevoir toute la détermination qui apparaissait sur son visage, mais aussi l'importante tension des muscles de la machoire qui dévoilait une certaine appréhension.

L'homme murmura quelque chose pour lui-même, regarda autour de lui, et s'avança vers le château avant de changer brusquement de direction et de s'engouffrer dans une petite ruelle et d'arriver face à une petite porte au-dessus de laquelle était suspendu un petit panneau sur lequel était inscrit : "Clos".

L'homme lit cette petite pancarte, esquissa un sourire, recula de quelque pas et tenta d'enfoncer la petite porte d'un coup d'épaule… Lors de la deuxième tentative, le bois craqua, et une troisième charge fut fatale a cette petite porte qui céda sans offrir une grande résistance.

L'homme attendit un peu, caché derrière un petit chariot, afin de voir si le bruit n'avait point réveillé quelqu'un. Après en avoir eu le cœur sur, il s'engagea dans la taverne, car c'était une taverne, qu'il venait d'ouvrir, et se dirigea d'un pas franc vers une petite porte intérieure. Il connaissait visiblement l'endroit…


Ce qu'il fit ce soir là, dans cette taverne, il est inutile de vous le conter si je vous dis qu'il fut retrouvé le lendemain matin, par la tavernière, allongé au beau milieu de la pièce… et que ce que la tavernière ne trouva point, c'était un fût d'alcool qui fut encore plein! Elle alerta la police de la ville qui eut tôt fait d'emmener le pauvre homme encore inconscient. Ils voulurent l'interroger et le frappèrent à la tête en espérant le réveiller…en vain.

Lorsqu'il se réveilla, l'homme avait tout oublié, jusqu'à son propre nom… et le pauvre était devenu quelque peu fou : il se prenait pour un Troll (il en avait d'ailleurs un peu l'aspect). Il s'est lui-même nommé Hébus. Il se plait parfois à raconter son passé dans un village troll du nom de Phalompe, mais vous qui savez désormais la vérité comprenez qu'il nage en plein délire.

Du coup ou de l'alcool, nul ne sait ce qui lui enleva la mémoire et un peu de sa raison, mais ce fut en tout cas radical…
Hébus a gardé aujourd'hui un goût très prononcé pour les boissons alcooliques qu'il descend d'ailleurs avec une aisance stupéfiante… (d'où son surnom d'Assecheur de tavernes)...

Il est devenu, un peu par hasard et par la force des choses, le Roy de la Cour des Miracles où règne une ambiance de débauche et de folie qu'il savoure pleinement...



Nommé baron de Troy, puis titre contesté,
Roy de la Cour des miracles,

Hébus, malgré sa folie, est un bon citoyen, un gai compagnon voire un excellent camarade, et un fervent admirateur du Roy Levan dont il soulagerait volontiers la tâche en prenant pour quelques temps les rennes du Royaume…
_________________
Le pouilleux devenu bandit, le bandit devenu Baron, le Baron devenu Roy, Le Roy devenu Légende, la Légende devenue Oubli...
Hébus


Huk Huk Huk!!

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Interesting website with a lot of resources and detailed explanations.
»

12 août, 2006 17:38  
Anonymous Anonyme said...

Your website has a useful information for beginners like me.
»

17 août, 2006 21:58  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home