samedi, juillet 08, 2006

Le Bossu


Sortant de l'ombre ce vieux bosu qui s'était fait discret pendant un bout de temps s'avança lui ausi pour prendre la parole.

"Bonjour à tous m'seigneurs! J'me présentions à c'te belle élection de l'homme d'honneur car je connaissions les habitants du cru et je serions bin sûr que ils avions l'esprit ouvert suffisamment pour voi la beauté intérieur que j'avions!

J'm'en allions maintenant répondre à vos questions m'seigneurs!"


Le Bossu se perd dans une esquisse de courbette qu'il voulut gracieuse et qui manqua de la voir s'afaisser sur le sol.



- Quel objet emporteriez-vous dans une forêt inhabitée loin de toute civilisation, et pourquoi ?

"Si j'avions à prendre un objet pour une forêt inhabitée? Mais qu'est-ce que j'irions faire dans un tel lieu m'seigneur? Enfin si on m'y envoyait je suppose que je prendrions une carte pour revenir d'où je viens..."

- Si vous pouviez exaucer un voeux, quel serait-il ?

"Ah bin se serait que tout le monde soit bossu, parce que c'est tellement bien d'être bossu! On traîne la chance avec soit! Savions ça m'seigneur? Touchiez donc ma bosse m'seigneur! Touchez! Touchez j'vous dit!"

- Quel est votre période culte dans votre vie ?

"Ma période culte je croyons que c'etait quand j'avions été bedeau d'un évêque pendant un temps. J'étions nourri, logé, blanchit et on m'avions même offert un petit pantalon en velour rouge..."

- Quel est votre style de cuisine ou plat préféré ?

"J'avions pas le palais très fin m'seigneur, parce que j'avions pas été très riche à cause des vicissitudes de la vie, mais je préférions le tripou! C'est bon ça le tripou m'seigneur! Ca tient au corps et ça nous réchauffions!"

- Quel est votre couleur préférée et pourquoi ?

Le Bossu fit un clin d'oeil rusé aux membres du jury :

"La même que la vôtre m'seigneurs! Le jaune de l'or pardi!"

- Vous êtes en taverne. Une femme saoule vous fait du charme. Que faites vous ?

"J'avions été souvent en taverne pourtant, mais jamais j'avions vu de femmes, même ivres mortes, me fairoir du charme... Si c'estions une mauvaises blague m'seigneur je la trouvions pas à mon goût du tout..."

- Vous êtes en forêt. Vous entendez les cris d'une femme. Vous apercevez qu'un brigand l'agresse. Que faites-vous ?

"Ah ben ça mes'gneurs je pouvions vous répondre facilement! J'attendions le moment propice, quand l'homme estoira en pleine action et au moment le plus malcommode pour lui je l'assomerions, avec ses braies sur les chevilles. Ensuite je lui ferions les poches et je ferions payer la dame pour la ramener au village. Si elle voulions pas nous récompenser, je l'assomerions à son tour et je lui ferions les poches."

Le bossu fut apparemment trè fier de sa réponse.

- Vous rencontrez un homme dans la rue. La rumeur court qu'il trompe sa femme. Que faites-vous ?

"Je lui proposions de faire courrir la même rumeur sur sa femme contre écus sonnants et trébuchants m'seigneur. J'avions, par un prêtre complaisant, la possibilité de trouver des renseignements intimes sur bon nombre de nos concitoyens aristotéliciens m'seigneur."

- Vous entrez dans une taverne. Quel est la première chose que vous faites ?

"J'avisions la sortie et la disposition des meubles et si la caisse estoir surveillée aussi m'seigneur. Parce que des fois faut quittoir une taverne rapidement..."

- Pourquoi voulez vous représenter votre ville ?

"J'avions vu de la lumière et je me dision qu'on pourraît p'tête mangeoir gratis..."

Le bossu jeta un regard plein d'espoir aux membres du jury...

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Your are Excellent. And so is your site! Keep up the good work. Bookmarked.
»

12 août, 2006 18:30  
Anonymous Anonyme said...

Very pretty site! Keep working. thnx!
»

17 août, 2006 22:43  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home