samedi, juillet 08, 2006

Garnulf


Sifflotant gaiement, une chope à la main, Garnulf passait dans le coin quand il vit une nouvelle affiche.
Illetré, il attrappa un citoyen passant proche de lui et lui demanda de lire l'affiche.
Grommelant, celui-ci acquiesca, voulant quand même se fait une petite pièce pour lire quelques trucs.
L'homme commenca sa lecture, et le gros gueux lui répondit :


S'duisant? C'rageux? 'norable?
P'tin, c'tion tout moi, l'bige qu'y a écrit c'la d'vions s'baser sur moué!
R'présenter l'village? Héhé! Mouais peut-être bien!
Et l'titre s'fait balaise!
J'aimions bien!
C'concours 'tions pour moué? Et bien, j'vions bien vu!

Mon nom? L'Garnulf Knotwise!
Où j'tions né? Bah l'Garnulf c'pas um affranci un géographie, 'lors j'pas trop d'où j'viens! Mais j'viens d'en haut, ouep! T'regarde l'toile qui brille la nuit et tu la suis vers en haut! Un jour, t'arriverions d'où l'Garnulf vient!
Mon âge? Bah j'vais compter c'la! Garnulf entreprit de compter sur ses dix doigts. Voyant qu'il n'avait pas assez de doigts, il détacha sa chausse droite et compta ses orteils. Il allait compter sur le pieds de bois remplaçant son pieds gauche, mais il se rappela qu'Emyriel l'avait brisé.
D'autres infos à dire aux conc'toyens!
Bah qu'ils z'aillent au Diâble, ouep!


- Quel objet emporteriez-vous dans une forêt inhabitée loin de toute civilisation, et pourquoi ?
Et bien j'hésitions.....
Un anglois s'aurions été marrant pour s'échauffer, mais comme on dit d'où j'venions, un bibard sans bibe, s'fait pas long feux! 'lors l'porterions.... UNE BRASSERIE!
Ouep une brasserie! 'vex les occupants qu'y'étions d'dans! Pour qu'ils fassent d'la bibe pour mon râtelier!
- Si vous pouviez exaucer un voeux, quel serait-il ? Bah... Pense
Qu'l'Aris' m'donne une chope qu's'vidions j'mais! Héhé la classe, hein l'Serres?

- Quel est votre période culte dans votre vie ?
Quand mon père, qu'y'étions bourrel, avions d'capiter un gars! L'première fois qu'j'vions vu un meurtre! Mais un meurtre légal héhé! Quel beau spectacle! L'grosse lame d'la hache tr'versat l'coup d'roturier, l'détachant d'sa nuque pour ensuite faire j'llir un torrent d'sang!
J'tions un mioche et croyerions bien qu'ca m'vions marqué! D'plus après, mon père 'tions allez dans une guitoune! Héhé un brave type l'paternel!

- Quel est votre style de cuisine ou plat préféré ?
Bein l'cuisine des affranchis qu'savent faire des mélanges ouep! D'la bibe et d'la viande, l'meilleur des deux mondes! Y'vions pas meilleur qu'cela!

- Quel est votre couleur préférée et pourquoi ?
Et bah, l'rouge!
Car quand t'feraille l'trippes d'un quoqueret avec t'lame c'du rouge qu'l'crache! Rouge, l'couleur qui tapiss'l'sang d'tout bonne baston! Héhé!

- Vous êtes en taverne. Une femme saoule vous fait du charme. Que faites vous ?
Et bien j'lui paye quelque'z'autres verres, puis l'Garnulf utilise son charme exceptionnel et s'prestance magnifique pour la draguer! Héhé!

- Vous êtes en forêt. Vous entendez les cris d'une femme. Vous apercevez qu'un brigand l'agresse. Que faites-vous ?
Et bien l'Garnulf y'tions b'laise!
Pas un boulet quoi! R'sé comme un r'nard l'Garnulf!
'lors j'ttendrions qu'l'brigand 'ssome l'pauvre matoise! Quand l'aura fait, j'sors d'ma cachette et j'ssomme l'brigand!
'suite j'prend leur jonc à tous l'deux!
L'bandit, j'l'jettions dans l'bois pour au cas où qu'les loups 'vions une fringale, et l'matoise j'la ramène au v'llage et j'disions qu'l'avait sauvé et qu'j'tions balaise!
Conclusion, j'vions du jonc, et j'tions un héro!
Héhé!

- Vous rencontrez un homme dans la rue. La rumeur court qu'il trompe sa femme. Que faites-vous ?
Bein j'm'en allions lui parlé :
"'lors dubige, l'quelle est meilleure?
Héhé! Dit donc dubige, t'aurions pas d'Solstice dans t'famille...
J'disions c'la comme c'la, car une fois à Paris, j'vions r'contré un gars t'ssemblant!
Bah!"

- Vous entrez dans une taverne. Quel est la première chose que vous faites ?

J'gueulions c'la : T'NANCIER, UNE CHOPE D'BIBE!
Puis j'llions m'sssoir en gromm'lant!

- Pourquoi voulez vous représenter votre ville ?
Bah j'passions dans l'coin j'vions rien d'autre à foutre et euh....
Bah!
Dit, être r'présetant d'vill'ge, s'donne d'la bibe? Héhé!


'LORS, VOTEZ POUR L'GARNULF!

Le gros gueux remerciat le lettré puis partit sans lui donner de pièce.
Celui-ci jura et partit en grommelant...

_________________
Garnulf Knotwise, Mercenaire
Les Serres :

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Hi! Just want to say what a nice site. Bye, see you soon.
»

13 août, 2006 04:06  
Anonymous Anonyme said...

I'm impressed with your site, very nice graphics!
»

18 août, 2006 07:27  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home