samedi, juillet 08, 2006

Olivieri


A la suite de Mnemosyne & Adam, la calèche d'Olivieri s'ebranle, ce qui reveille Minaiku qui dormait à l'arrière.

Olivieri descend et détache les mules, lesquelles regardent curieusement le castor d'Adam qui file vers les arbres blancs. Ce sont des mules très perspicaces, qui savent reconnaître le caractère pathétique du concept de "castor domestique", et qui, après avoir vu disparaitre le rongeur dans les herbes, jettent un regard peiné à Adam Marpheux.

Ce dernier, qui n'est pas conscient d'être la risée de deux mules décaties, affiche un grand sourire benêt en regardant gambader sa bestiole.

Sur ces entrefaits, Olivieri s'approche de la nymphe qui l'accompagne :

<<Pas trop fatiguée, Mina ? On est arrivés à Argentan.>>

Il rajoute : <<'Fait pas bien chaud dans ce coin...>>

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Here are some links that I believe will be interested

08 août, 2006 09:57  
Anonymous Anonyme said...

Hmm I love the idea behind this website, very unique.
»

12 août, 2006 04:43  
Anonymous Anonyme said...

Nice idea with this site its better than most of the rubbish I come across.
»

17 août, 2006 10:36  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home