mardi, septembre 26, 2006

Anoblissement d'Emyriel


Comme à son habitude, Ratalarousse arriva avec quelques énormes minutes de retard.
Bien évidemment, la cérémonie touchait à sa fin... Elle arrivait même après le nabot c'était dire ! Mais elle avait réussi à rentrer sans difficultés, elle !

Le nain était d'ailleurs en train de trépigner face à des moqueries qui montaient ça et là, et Rata, franchement alccolisée, eut envie de dégainer Ymir, son gourdin clouté tout de suite.
La raison l'emporta et elle se résigna à ne pas faire d'esclandre à ce moment là, bien sûr pour faire honneur à Emyriel, son compagnon de beuverie du moment et fiancé de son amie Angelo, grande maîtresse du... Bref.

Elle décida de rester discrète.

Elle prit son élan et s'élança dans la grande salle. Elle voyait défiler une multitude de tenues extravagantes et considérablement risibles. Elle était vêtue comme d'habitude et ne se posa même pas la question d'une autre tenue éventuelle.

La rousse avait l'habitude de courir pour sauter sur le dos des gens violemment, mais pas dans une vaste pièce au sol glissant.
Aussi, lorsqu'elle parvint devant Emyriel qui se tenait près de Mnemo, qui lui fit vivre une hallucination d'une fraction de seconde tant sa beauté rayonnait, elle tenta un arrêt précipité.

En vain.

Elle glissa...et glissa... et glissa, sans pouvoir améliorer son mouvement, laissant dans son sillage, des émanations alcoolisées, embaumant la salle de vieux picrate frelaté.

Quand Rata s'arrêta enfin, elle ne savait pas ce qu'elle avait bousculé ni cassé.
Mais une chose était sûre... Son nez cotoyait de très près, le visage d'un être humain apparemment mécontent.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home