samedi, juillet 08, 2006

Dame Mnemosyne


Mnemosyne, trainant les pieds et jetant des regards noirs à Angelo, pénétra dans le bureau des inscriptions.

Bon c'est par où la paperasse pour s'inscrire?
Angie je te maudit sur 8 générations.
Pfff, et en plus c'est plein de questions indiscrètes...bon aller zou je m'y met.

Dame Mnemosyne d'Alba Iulia, trouvée à Tulle il y a un certain temps, mais née en Transylvanie. Ben oui, Alba Iulia c'est pas en auvergne...
J'ai vécu à Marseille et à Alais où j'ai rencontré la bande de clampins qui me servent d'amis. Re Regard noir à Angelo
J'ai eu plusieurs taverne, dont présentement le Poney Résurrecté et j'élève des porcs parce que c'est bon le porc, mangez-en.

Citation:
- Quel objet emporteriez-vous dans une forêt inhabitée loin de toute civilisation, et pourquoi ?


Ben Persuasion, ma massue à pointe. Elle sert à tout, comme la chasse par exemple. Oui je chasse à la massue et alors? A calmer d'éventuels indigènes trop envahissants éventuellement aussi.

Citation:
- Si vous pouviez exaucer un vœu, quel serait-il ?


Ben je voudrais être maître du monde. Pas maîtresse, ça fait pensionnaire du Lys, non non maître. C'est un poste ou mes compétences prendraient toute leur ampleur. Un monde façonné selon ma façon de voir les choses...
une lueur rougeâtre passe un isntant dans son regard...hem ce serait bien quoi.

Citation:
- Quel est votre période culte dans votre vie ?


Une rencontre faite à Marseille, une paire de joues inoubliables et qui me tiennent toujours compagnie.



Citation:
- Quel est votre style de cuisine ou plat préféré ?


Ghiveciu (ou ragoût de veau et légumes)

Pour 6 à 8 personnes

200 grammes de gras de porc frais coupés en petits dés
1,500 kg de poitrine de veau en dés de 2 cm
2 cuillerées à soupe de sel
poivre noir fraîchement moulu
70 grammes de farine
3 oignons moyens épluchés et coupés en tranche de 1/2 cm
2 cuillerées à café d'ail grossièrement haché
1 litre de bouillon de boeuf
2 cuillerées à soupe de concentré de tomate
1 aubergine de 400 grammes épluchée
6 grosses pommes de terre farineuse épluchées
1/2 chou blanc épluché
500 grammes de courgettes épluchées
3 carottes épluchées
1 gros poivron vert épépiné
1 céleri-rave moyen de 250 grammes environ épluché
1 petit chou-fleur épluché
125 grammes de haricots verts et fendus en 2
1/4 de litre de vin corsé
2 cuillerées à café de persil finement haché
1/2 cuillerée à café de marjolaine séchée émiettée
1/2 cuillerée à café de thym séché émietté
4 tomates moyennes fermes et mûres pelées coupées en quartiers et épépinées
125 grammes de raisins blancs sans pépins lavés
4 cuillerées à soupe de petits pois frais écossés

Faites chauffer le four à 175 degrés.Faites fondre le gras de porc dans un poêlon à fond épais sur feu moyen en remuant fréquemment jusqu'à ce qu il soit doré et croustillant et qu il ait rendu la graisse.Retirez les morceaux croustillants et jetez-les. Versez la graisse dans un verre mesureur. Vous devez obtenir environ 2 dl. Remettez-en 4 cuillerées à soupe dans le poêlon et réservez, hors du feu.Essayez avec soin les morceaux de veau. Assaisonnez-les de tous côtés, avec 1 cuillerée à café de sel et une généreuse quantité de poivre.Passez-les à la farine jusqu'à ce qu'ils en soient uniformément enrobés, puis secouez, pour éliminer la farine en excédent. Faites chauffer la graisse de porc contenue dans le poêlon et réservez hors du feu.Faites chauffez la graisse de porc sur feu vif et faites revenir les morceaux de veau en les retournant , dès que les morceaux sont dorés transférez les dans une grande cocotte à fond épais.Ajoutez à la graisse restée dans le poêlon les oignons émincés et l ail et faites-les revenir environ 5 minutes . Transférez les oignons dorés sur les morceaux de veau. Faites égoutter la graisse du poêlon et versez-y à la place 1/4 de litre de bouillon et le concentré de tomate. Amenez à ébullition sur feu vif en remuant sans cesse. versez dans la cocotte.Coupez en dés de 4 cm l aubergine, les pommes de terre le chou et les courgettes. Coupez en lanières de 5 cm sur 1/2 cm les carottes le poivron et le céleri-rave. Séparez le chou-fleur en petits bouquets. Faites chauffer dans le poêlon sur feu moyen 6 cuillerées à soupe de graisse de porc.Faites-y revenir séparément les uns après les autres tous les légumes que vous venez de préparer ainsi que les haricots verts en ne les laissant dans le poêlon que le temps nécessaire pour les colorer légèrement. A mesure qu 'ils dorent, transférez-les dans la cocotte avec une écumoire, en disposant chaque espèce de légumes en une couche séparée. Faites égoutter toute la graisse restée dans le poêlon puis versez-y les 3/4 de litre de bouillon qui restent, le vin, le persil, la marjolaine, le thym et le reste du sel. Amenez à ébullition , sur feu vif en raclant le fond et les parois du poêlon pour en détacher les particules dorées qui auraient pu adhérer. Versez ce liquide dans la cocotte, le long des parois. Amenez à ébullition, sur feu vif, puis couvrez hermétiquement et faites cuire 45 minutes au centre du four. Ajoutez les tomates, les raisins et les petits pois. Faites cuire au four, à découvert 15 minutes de plus.

Citation:
- Quel est votre couleur préférée et pourquoi ?


Le blanc, parce que c'est la couleur de naissance de mes cheveux et qu'ils sont beaux mes cheveux. Et pui y a un peu alba dans mon nom hein...

Citation:
- Si vous rencontrez un enfant pleurer, que faites vous ?


Je le fait jouer avec Elmer mon goret en beuglant jusqu'à ce que ça mère arrive. Quand elle est là je lui met deux claques pour lui apprendre à pas laisser trainer ses affaires n'importe où.

Citation:
- Décrivez votre comportement face à un comte ou une comtesse qui vous demande un service ?


Question trop vague, ils sont polis ou pas? Ils ont un langage fleuri ou ils pratiquent le dialecte seumeusseuh? Ils ont de quoi payer ou non?

Citation:
- Vous êtes en taverne avec vos amis et un vagabond vous demande un conseil. Que faites vous ?


Je lui explique que les bouseux n'ont pas à interrompre une conversation. S'il a du style et du répondant je le considère comme un être humain en devenir et je lui répond. Généralment je lui indique aussi le chemin de la halle.

Citation:
- Vous rencontrez un mendiant, vous lui donner une pomme, ou vous lui apprenez à voler une pomme ?


Je ne parle pas aux mendiants.

Citation:
- Pourquoi voulez vous représenter votre ville ?


En fait si c'était que de moi... regarde méchament Angelo
Mais bon je teste juste mon impopularité, faut prendre la température de temps en temps.
_________________
Mnemosyne d'Alba-Iulia

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus forte.

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Here are some links that I believe will be interested

10 août, 2006 00:16  
Anonymous Anonyme said...

Your site is on top of my favourites - Great work I like it.
»

11 août, 2006 07:29  
Anonymous Anonyme said...

Your site is on top of my favourites - Great work I like it.
»

16 août, 2006 15:09  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home